Définition du dropshipping

Nous allons commencer par expliquer ce qu’est le dropshipping (également appelé drop shipping ou drop shipment) : Le dropshipping est une méthode de distribution et de livraison de produits avec laquelle le vendeur reçoit le paiement du montant de la commande et le client reçoit le produit directement depuis le fabricant, et non depuis le vendeur.
Le dropshipping est en train de révolutionner l’e-commerce ou commerce en ligne (et prend petit à petit le dessus sur le commerce traditionnel), en développant radicalement les catalogues des boutiques physiques. Comme presque tous les nouveaux modèles commerciaux, le dropshipping est une nouvelle tendance qui provient des États-Unis, et qui est de plus en plus présente en Europe et dans le reste du monde.

Ce modèle de distribution marque un avant et un après dans le monde du commerce électronique, étant donné qu’il permet à ses propriétaires de monter une boutique sans avoir à investir dans des frais de stockage ou de livraison du stock. Le vendeur parvient à un accord avec le fournisseur dropshipping et n’a pas de besoin de se préoccuper de toutes les gestions logistiques afférentes.

Terminologie et particularités du dropshipping

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voyons la différence entre deux termes du secteur :

  • Dropshipper : est le distributeur grossiste qui vend au détaillant et en même temps envoie le produit au client final.
  • Dropshipping : Est la méthode de vente et de distribution de différentes quantités de produits, au moyen de laquelle le détaillant réalise la vente au client final, et au moyen de laquelle un dropshipper, en accord avec le détaillant, envoie le produit au client final de façon anonyme.

Ce point est clair, mais pour éviter le moindre doute, nous allons de nouveau passer en revue la différence entre le dropshipping et le commerce traditionnel (sans dropshipping) :

  • Dans la formule classique de l’e-commerce ou du commerce traditionnel, le vendeur achète ses produits au distributeur et les stocke dans ses installations. Lorsqu’il reçoit une commande de la part d’un de ses clients, le détaillant se charge de traiter la commande et d’envoyer le produit au client. Dans ce cas, le détaillant doit faire face aux frais inhérents au stockage et à la livraison.
  • Au contraire, avec la modalité dropshipping, le vendeur ne dispose ni de stock ni d’entrepôt qui lui appartiennent, mais il a à sa disposition un grossiste ou dropshipper. Par conséquent, au moment de recevoir la commande, au lieu de la traiter et de l’envoyer comme il le ferait en temps normal, le vendeur contacte le fournisseur grossiste qui va lui-même envoyer le produit au client. Le Dropshipping est une technique de commerce de détail qui permet d’économiser les frais d’envoi du produit et de réduire considérablement le temps de livraison.

Schéma de fonctionnement du dropshipping

C’est plus clair maintenant ? A présent nous allons voir de manière schématisée les 3 protagonistes qui participent à ce type de commerce, et les relations qu’ils entretiennent.

  • Client : Il achète un article sur un e-commerce, sans savoir si la livraison s’effectue en dropshipping ou non.
  • Vendeur : Lorsqu’il reçoit la commande, le vendeur passe une commande à son fournisseur grossiste.
  • Fournisseur grossiste ou dropshipper : Le grossiste emballe la commande dans un packaging sur lequel figure le nom et l’adresse du vendeur (et jamais la sienne). Il envoie la commande directement au client. Le fournisseur grossiste reçoit le bon de vente avec l’adresse du client final et lui envoie directement le produit en traitant tous les processus d’envoi, frais de douane et autres frais de distribution.

Cette méthode de vente si nouvelle du dropshipping est très avantageuse pour le vendeur qui n’a besoin de stocker aucun produit. Il n’a effectivement pas à se soucier de cet aspect et peut réaliser ses ventes sans avoir eu à acheter le produit antérieurement. Une fois la vente effectuée, le propriétaire de l’e-commerce obtient ses bénéfices correspondant à la différence entre le prix du grossiste et le Prix de Vente au Public (PVP) qu’il a lui-même défini dans son e-commerce.

Finalement, dans un accord de Dropshipping, le détaillant agit en tant intermédiaire entre le fournisseur grossiste dropshipping et le client.

Caractéristiques notables du dropshipping

Le Dropshipping est une bonne option pour un détaillant (qui habituellement vend en petites quantités au public général) lorsque celui-ci reçoit une commande de nombreuses unités d’un même produit. Au lieu de gérer la distribution, le détaillant passe un accord avec le dropshipper pour que les produits soient directement envoyés au client final.

Grâce à cette nouvelle modalité d’envoi et de gestion des stocks, des professionnels se chargent de la livraison et il n’est pas nécessaire de compter sur un inventaire physique des produits. Au contraire, le détaillant dispose de plus de temps pour la vente au détail, sa vraie vocation.

Les catalogues se développent et peuvent proposer des produits exotiques ou de grand format sans avoir à se préoccuper des frais d’importation ou de stockage qui pourraient s’avérer importants. Les grossistes dropshippers bénéficient également d’une réduction des frais d’envoi et d’une vente continue de leurs produits.

Comment devrait fonctionner une relation commerciale avec un dropshipper

Si vous décidez de travailler avec un fournisseur dropshipping, vous lui donnerez une grande responsabilité. Cela peut donner un peu le tournis au début mais vous n’avez pas de soucis à vous faire si vous trouvez une compagnie professionnelle et expérimentée.

Cependant, pour que vous sachiez comment fonctionne généralement ce type de relation commerciale, nous allons voir la première phase qui s’établie entre vos deux compagnies :

  • Pour qu’une relation commerciale entre un dropshipper (distributeur B2B) et un vendeur (grossiste ou détaillant) fonctionne correctement dans le cadre d’un service Dropshipping, la première chose que le vendeur doit prendre en compte est de faire appel à des entreprises spécialisées en dropshipping disposant d’un vaste catalogue de produits dûment actualisé, ainsi que de grands entrepôts, les plus automatisés possible. C’est-à-dire, pouvoir compter sur un bon dropshipper est fondamental.
  • Une fois la relation commerciale établie entre le dropshipper et le vendeur détaillant ou grossiste, le dropshipper lui fournira un catalogue de produits au format accordé entre les deux parties : base de données, accès à des sites web, CSV, etc. Il arrive que certains dropshippers ne fournissent pas de catalogue actualisé, étant donné la vitesse à laquelle ce dernier évolue, et préfèrent tenir à jour un site de commerce électronique sur lequel les vendeurs choisissent directement quels produits importer vers leurs commerces particuliers.
  • Une fois que le catalogue du dropshipper est dans sa base de données ou dans son catalogue physique, le vendeur est chargé de vérifier la disponibilité des produits, ainsi que les délais de livraison offerts par le dropshipper. Dans certains cas les délais de livraison seront toujours les mêmes.

La différence de prix entre le dropshipper et le vendeur, c’est-à-dire entre le prix de vente et le coût du dropshipment, est la marge bénéficiaire du vendeur, qui la percevra au moment de réaliser l’achat au dropshipper.

Le vendeur joue le rôle d’un distributeur sans stock et peut consacrer son temps et ses efforts à la vente, la promotion et la publicité pour vendre ses produits. Le dropshipper est chargé de la logistique de livraison et de la gestion des produits entre le client final et le vendeur.

Une relation solide entre le fournisseur grossiste dropshipper et le vendeur détaillant peut devenir une relation de confiance et de fiabilité mutuelle. A partir de là, beaucoup de vendeurs bénéficient généralement de lignes de crédit offertes par leurs dropshippers.

Facteurs à prendre en compte avec le Dropshipping :

Nous avons vu en détail ce qu’est le dropshipping et comment il fonctionne, mais certains aspects doivent être obligatoirement pris en compte avant de se lancer dans ce type de distribution.

  • Ajustement des marges bénéficiaires. Le dropshipper se charge de la majorité des processus associés à la distribution. Cela suppose généralement une augmentation des prix vis-à-vis du client final. Economisez les frais de logistique peut donc supposer une augmentation des marges bénéficiaires.
  • Frais de douane avec des dropshippers à l’étranger. Il est préférable de choisir des distributeurs grossistes proposant un service dropshipping dans votre pays, même pour un secteur particulier. Les États-Unis et la Chine disposent d’une grande offre en dropshippers mais les envois passent généralement par des douanes, ce qui augmente les frais de livraison et les problèmes de logistique ou de qualité des produits.
  • Temps de livraison selon les zones géographiques. Les vendeurs avec des commerces qui livrent en 24 ou en 48 heures maximum travaillent généralement avec des fournisseurs situés dans le même pays ou, au plus loin, dans le même continent. Il faut prendre en compte qu’un temps de livraison excessif peut décourager beaucoup de clients finaux.
  • Taxes sur les opérations internationales. Avant d’adopter une dynamique dropshipper, il est recommandé de demander conseil à des experts comptables-fiscaux afin de savoir quelles sont les régions qui peuvent poser des problèmes et supposer des taxes additionnelles pour la circulation de marchandises sur leur territoire.
  • Dropshippers jouissant d’une bonne réputation. Vous pouvez consultez des registres spécifiques de dropshippers ayant vérifié la légitimité des fournisseurs qu’ils répertorient. Il est cependant recommandé de se forger sa propre expérience, en commandant quelques produits différents afin d’analyser l’envoi et la qualité des emballages et des produits.
  • Coûts du transport. Selon les conditions générales des différents dropshippers, le coût du transport par commande peut être fixé conformément à des négociations avec l’entreprise de transport, ou bien le dropshipper peut choisir l’entreprise de transport qui s’adapte le mieux au vendeur et à la zone géographique de livraison du paquet.
  • Réclamations concernant une transaction ou des achats non autorisés. Cela arrive lorsqu’un consommateur a déposé une plainte contre un paiement effectué à travers PayPal ou la passerelle de paiement de sa banque, concernant une transaction ou un achat. Cela peut être dû à n’importe quel motif, comme par exemple la non réception du produit. Les mécanismes de réclamation de remboursement sont en grande partie pensés pour protéger les consommateurs, mais il existe toujours la possibilité que des personnes sans scrupules en abusent. Par conséquent, le vendeur et le dropshipper doivent décider d’un commun accord quelles solutions mettre en place pour que ce type de comportements ne leur porte pas préjudice à l’avenir.
Tags: , , ,

Related Article

0 Comments

Leave a Comment

Share This